Presque 1 an jour pour jour après la démission de Nicolas Hulot et l’accélération de la mobilisation pour le climat, l’Amazonie est en feu devant nos yeux effrayés et impuissants. Certes, l’urgence climatique est en train de devenir un enjeu mondial grâce à notre détermination et notre mobilisation. Mais nous sommes très loin d’obtenir des résultats concrets suffisamment ambitieux et rapides pour aller dans la bonne direction.

Le gouvernement essaie de nous rassurer, mais sa politique inquiète tout le monde, jusqu’au très officiel Haut Conseil pour le Climat. C’est pour ça que deux nouvelles journées de mobilisation sont prévues à la rentrée :
– le vendredi 20 septembre, une grève géante aura lieu partout dans le monde ;
– le samedi 21 septembre, plusieurs centaines de mobilisations se tiendront à travers la France.