M.le Président de la République, M. le Ministre de la Santé et des Solidarités, Mme la Ministre déléguée chargée de l’Autonomie,

Vous aviez promis une reforme sociale de grande ampleur pour améliorer les conditions de vie des personnes âgées, notamment dans les maisons de retraite. Votre loi « grand âge » n’a jamais vu le jour.

Suite au scandale récent du groupe Orpea, nous vous demandons de revoir en profondeur le système de fonctionnement des Ehpad privés et publics, pour accueillir et accompagner dignement les personnes âgées. Cela doit passer par des mesures ambitieuses telles qu’une augmentation du nombre du personnel soignant, mieux rémunéré et un contrôle accru de la gestion financière des établissements.

Pourquoi c’est important ?

La révélation de l’enquête sur le scandale des établissements Orpea et plus largement les maltraitances infligées aux personnes âgées dans les maisons de retraite sont symptomatiques d’un système d’accompagnement et de santé profondément malade.

Rationnement sur les produits d’hygiène et les repas, les personnes âgées subissent les dérives d’une gestion financière qui placent le profit avant l’humain.

L’enquête et la convocation du Directeur Général de l’établissement par le Ministère de la Santé sont des réactions à chaud et individuelles, qui ne répondent pas à un problème structurel.

Les nombreux témoignages des professionnels de santé révèlent le manque cruel de moyens humains et matériels qui poussent un partie d’entre eux à démissionner ou s’arrêter.

Les maltraitances infligées aux résident•es ne sont que les conséquences chroniques d’un système en roue libre, qui ne considère ni les résident•es, ni le personnel de santé.

Avec une augmentation du nombre de personnes en situation de perte d’autonomie d’ici 2050* en France, le problème ne peut que malheureusement s’aggraver sans mesure radicale.

Sources : D’après les prévisions de l’INSEE, 4 millions de personnes seront en situation de perte d’autonomie en 2050 en France, contre 2,5 millions en 2015. 

~ ~ le mouvement

135 260 membres pour défendre le bien commun, faire pression sur les décideurs, et gagner des batailles dans la loi et l'opinion

🔴 Campagnes en cours

🏆 Dernières victoires

📍 Campagnes locales