Droit du travail

Auchan s’était engagée à verser une prime forfaitaire de 1000 € à ses salarié·es mobilisés pendant le confinement.

Finalement, le montant sera calculé en fonction du temps de travail. Dans plusieurs centaines de cas, la prime n'atteindra que 50 €. · Source


J'interpelle

Nous avons copié le message dans votre presse-papiers. Vous pouvez maintenant le coller facilement dans un message sur la page FacebookJ'ouvre la page

Droit du travail

Casino s'était engagé à verser une prime de 1000€ à ses salarié·es mobilisé·es pendant le confinement. Mais depuis 1 mois, silence radio.

Les délégués syndicaux entendent même que le personnel de nuit n'aurait pas la prime « puisqu'ils ne sont pas exposés aux clients ». Sauf que des centaines de clients ont été au contact des ces produits toute la journée... · Source


J'interpelle

Nous avons copié le message dans votre presse-papiers. Vous pouvez maintenant le coller facilement dans un message sur la page FacebookJ'ouvre la page

Droit du travail

Chez Leclerc, une prime sera bien versée aux salarié·es des entrepôts et des base logistiques. Mais pour les personnes en magasins, comme les caissières et les vendeuses et vendeurs à la découpe, ce sera au bon vouloir de chaque directeur de magasin... · Source


J'interpelle

Nous avons copié le message dans votre presse-papiers. Vous pouvez maintenant le coller facilement dans un message sur la page FacebookJ'ouvre la page

Droit du travail

Des centaines de personnes continuent de travailler dans le BTP. Alors que sur les chantiers les règles sanitaires sont très compliquées à respecter, le leader du BTP Bonna Sabla se cache derrière l’Etat pour ne pas fournir assez de masques et fait porter la responsabilité aux salarié·es s’ils tombent malades. · Source


J'interpelle

Nous avons copié le message dans votre presse-papiers. Vous pouvez maintenant le coller facilement dans un message sur la page FacebookJ'ouvre la page

Droit du travail

Teleperformance est le leader mondial des centres d’appels. Pour continuer d’assurer ses services pour des clients tels qu'Apple, Google et Amazon, le groupe a mis plusieurs longues semaines avant de mettre en place un système de télétravail. Ironie du sort : l’entreprise s'occupe du numéro vert d'information sur le COVID-19, alors même que ces salariées ne sont pas en mesure de respecter les mesures de sécurité. · Source


J'interpelle

Nous avons copié le message dans votre presse-papiers. Vous pouvez maintenant le coller facilement dans un message sur la page FacebookJ'ouvre la page

Droit du travail

A Lisieux, le centre de Poste a été mis en demeure par l’inspection du travail, après qu’elle a constaté les conditions de travail des salarié·es : non-respects des distances de sécurité dans des entrepôts où se croisent plus de cent personnes, absence de gel hydroalcoolique, de gants, de masques. · Source


J'interpelle

Nous avons copié le message dans votre presse-papiers. Vous pouvez maintenant le coller facilement dans un message sur la page FacebookJ'ouvre la page

Aides publiques

L’entreprise Séché Environnement, spécialisée dans le traitement des déchets, a versé 7,5 millions € de dividende lors de son AG du 30 avril dernier. Alors même qu’elle fait appel aux aides de l’État pour financer le salaire de ses employé·es, via le chômage partiel. · Source


J'interpelle

Nous avons copié le message dans votre presse-papiers. Vous pouvez maintenant le coller facilement dans un message sur la page FacebookJ'ouvre la page

Aides publiques

Le groupe belge Solvay spécialisé dans la chimie possède plusieurs sites importants en France, notamment à Aubervilliers et à Lyon. Alors même que les employées de ces sites ont été passés en chômage partiel sur le mois de mai (en faisant donc appel à aides de l’Etat), le groupe continue de verser des dividendes à ses actionnaires. Le prochain versement est prévu le 20 mai. · Source


J'interpelle

Nous avons copié le message dans votre presse-papiers. Vous pouvez maintenant le coller facilement dans un message sur la page FacebookJ'ouvre la page

Droit du travail

Le groupe Fnac-Darty propose de verser la totalité du salaire des personnes au chômage partiel... uniquement s'ils et elles acceptent une modulation de leur temps de travail lors de la reprise de l'activité le 11 mai. Du chantage au salaire · Source


J'interpelle

Nous avons copié le message dans votre presse-papiers. Vous pouvez maintenant le coller facilement dans un message sur la page FacebookJ'ouvre la page

Aides publiques

Veolia maintient le versement de dividendes pour tous les actionnaires, malgré le recours massif aux aides de l’État via le chômage partiel. · Source


J'interpelle

Nous avons copié le message dans votre presse-papiers. Vous pouvez maintenant le coller facilement dans un message sur la page FacebookJ'ouvre la page

Aides publiques

Sanofi, a validé près de 3,95 milliards d’euros de dividendes, alors même que l’entreprise a recours au chômage partiel. En prime l’entreprise pharmaceutique a vu grimper ses ventes en raison du Covid-19... · Source


J'interpelle

Nous avons copié le message dans votre presse-papiers. Vous pouvez maintenant le coller facilement dans un message sur la page FacebookJ'ouvre la page

Aides publiques

Vivendi vient d’approuver une augmentation de 20% du montant des dividendes versés à ses actionnaires, pendant qu’ils font prendre en charge par l’État le salaire de leurs employés au chômage partiel. · Source


J'interpelle

Nous avons copié le message dans votre presse-papiers. Vous pouvez maintenant le coller facilement dans un message sur la page FacebookJ'ouvre la page

Droit du travail

12 restaurants McDonald’s sont restés ouverts depuis le début du confinement, sans que les salarié·es ne soient équipe·es ni de gants, ni de gel, ni de masques.

Progressivement 30 nouveaux restaurants sont en train de rouvrir. Les salarié·es ont également été menacés d'être licenciés s’ils et elles critiquaient les conditions de travail, et leur droit de retrait leur a été refusé. · Source


J'interpelle

Nous avons copié le message dans votre presse-papiers. Vous pouvez maintenant le coller facilement dans un message sur la page FacebookJ'ouvre la page

Droit du travail

Pendant des semaines, Amazon a continué de vendre et livrer tout et n'importe quoi, en mettant en danger des milliers de salarié·es.

Finalement contraint par le tribunal de Nanterre livrer que des produits essentiels en France, ils utilisent maintenant leurs entrepôts italiens, espagnols et allemands pour pouvoir continuer leur activité normalement... · Source


J'interpelle

Nous avons copié le message dans votre presse-papiers. Vous pouvez maintenant le coller facilement dans un message sur la page FacebookJ'ouvre la page

Droit du travail

Le groupe Fnac-Darty propose de verser la totalité du salaire des personnes au chômage partiel... uniquement s'ils et elles acceptent une modulation de leur temps de travail lors de la reprise de l'activité le 11 mai. Du chantage au salaire. · Source


J'interpelle

Nous avons copié le message dans votre presse-papiers. Vous pouvez maintenant le coller facilement dans un message sur la page FacebookJ'ouvre la page

~ ~ le mouvement

135 260 membres pour défendre le bien commun, faire pression sur les décideurs, et gagner des batailles dans la loi et l'opinion

🔴 Campagnes en cours

🔥 Nos projets

🏆 Dernières victoires

📍 Campagnes locales