Où étaient-​ils ? Les grandes surfaces sont sur le point de mettre en vente des centaines de millions de masques, suite à un accord avec le gouvernement. Pourtant, ces mêmes masques sont en rupture depuis des mois dans tous les hopitaux et toutes les pharmacies.

Intermarché en annonce 90 millions, Carrefour 225 millions, Leclerc 170 millions… Depuis le 29 avril, les PDG de ces grandes enseignes font le tour des médias pour annoncer leurs chiffres et faire leur publicité. Leurs services marketing s’activent pour prévenir les clients que des masques seront disponibles à la vente.

Ces stocks doivent être réquisitionnés dès maintenant pour être remis prioritairement aux populations en ayant le plus besoin : personnels de santé, personnes âgées, les dix millions de malades en affection longue durée (ALD), etc.

Jeudi, les ordres nationaux des médecins, infirmier·es, sages-​femmes, pharmacien·nes, kinésithérapeutes et podologues ont publié un communiqué unanime : « Toute guerre a ses profiteurs. C’est malheureusement une loi intangible de nos conflits. Comment s’expliquer que nos soignants n’aient pas pu être dotés de masques, quand on annonce à grand renfort de communication tapageuse des chiffres sidérants de masques vendus au public par certains circuits de distribution. »

Ces masques doivent avant tout servir à protéger les populations et non à assurer la promotion d’enseignes de la grande distribution. Signez la pétition.


Sources

Alexandre Bompard : “Carrefour a 225 millions de masques à vendre aux Français”
Lettre ouverte à Olivier VERAN, ministre des Solidarités et de la Santé

~ ~ le mouvement

135 260 membres pour défendre le bien commun, faire pression sur les décideurs, et gagner des batailles dans la loi et l'opinion

🔴 Campagnes en cours

🔥 Nos projets

🏆 Dernières victoires

📍 Campagnes locales