Monsieur le Ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, 

Jeudi, vous allez voter avec vos homologues européens la directive sur la protection temporaire des réfugiés ukrainiens. 

Nous vous demandons d’approuver de toute urgence cette directive et de simplifier les procédures des personnes fuyant la guerre, indépendamment de leur nationalité ou de la couleur de leur peau. Les procédures doivent être simplifiées afin que les personnes se trouvant à la frontière puissent entrer sans avoir besoin d’un passeport.

Plus de 500 000 Ukrainiens ont fui leur pays depuis le début de l’invasion russe. 

Mais, il n’y a pas que les citoyens ukrainiens qui font la queue pour partir, mais aussi les étudiants étrangers et les personnes qui ont déjà reçu l’asile en Ukraine. 

L’Europe doit protéger toutes les personnes qui fuient la guerre, quelle que soit sa nationalité ou la couleur de sa peau. 

Cela signifie non seulement accepter de donner aux gens le droit de vivre et de travailler en Europe, mais aussi supprimer les obstacles à l’entrée sur le territoire, comme la nécessité d’un passeport. De nombreuses personnes n’ont jamais voyagé à l’étranger et ne possèdent pas de passeport. Ils doivent également s’assurer que les minorités ethniques et les étrangers en Ukraine ne sont pas traités différemment. 

Il s’agit d’une crise massive à notre frontière et les mesures que prendra notre gouvernement pourraient ouvrir la voie à une approche plus humaine pour aider toutes les personnes en déplacement dans les mois et les années à venir.

Vous avez une chance unique de prouver que l’Union européenne peut défendre des valeurs humanistes et de respecter l’Article 1 de la convention des droits humains : 

Les femmes et hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l’utilité commune.

~ ~ le mouvement

135 260 membres pour défendre le bien commun, faire pression sur les décideurs, et gagner des batailles dans la loi et l'opinion