Edward Snowden, qui réside en Russie, a réitéré lundi matin son souhait d’être accueilli par la France.

En 2013, le lanceur d’alerte dénonçait le système de surveillance massive des services secrets américains. Alors que les États-​Unis invalident son passeport le 23 juin 2013, il passe un mois à l’aéroport de Moscou, dans l’attente qu’un pays lui accorde l’asile. Depuis, il évolue en Russie dans une situation précaire et complexe : communications cryptées, pas de téléphone portable, pas de carte de crédit…

Aujourd’hui, il demande à Emmanuel Macron de lui accorder le droit d’asile. Prouvons que nous sommes bien le pays des droits de l’homme. Accordons à Edward Snowden l’asile politique !

« Ce n’est pas seulement la France qui est en question, c’est le monde occidental, c’est le système dans lequel on vit. Protéger les lanceurs d’alerte, ça n’a rien d’hostile. Accueillir quelqu’un comme moi, ce n’est pas attaquer les États-​Unis. »