Grâce à notre mobilisation, le tribunal correctionnel de Gap vient de condamner 3 responsables de Génération Identitaire à 6 mois de prison ferme, et 75 000€ d’amende pour l’association. [1] C’est une victoire immense ! Dans les minutes qui ont suivi le verdict, Génération Identitaire a essayé de diffuser une cagnotte, qui a été interdite.

Depuis 1 an, nous avons très concrètement fait fermer leur compte chez PayPal, chez Stripe et chez ING Direct, les empêchant de récolter des dons en ligne. Nous avons aussi lancé une pétition pour demander leur dissolution, écrit des courriers aux 31 ministres du gouvernement et convaincu la plupart des entreprises françaises de financement participatif de s’engager contre la haine.

Mais ce n’est pas fini. Ils continueront de trouver de nouveaux services en ligne qui ne leur ont pas encore fermé la porte pour financer leurs activités. Nous avons un plan : organiser une campagne dans plusieurs pays d’Europe pour engager les banques et les services de paiement en ligne à blacklister les organisations identitaires en Europe, et à se passer l’information pour ne pas qu’ils puissent passer d’une entreprise à une autre. Nous sommes déjà soutenus par des ONG en Allemagne, en Autriche et en Suède, où l’extrême droîte est très virulente.