Alors que nous peinons toutes et tous à faire le deuil de Samuel Paty, assassiné vendredi dernier à Conflans-​Sainte-​Honorine, une poignée d’hommes politiques profitent de cette tragédie pour répandre leur haine islamophobe dans tous les grands médias du pays.

  • Dimanche soir, le sénateur LR Bruno Retailleau effectuait un amalgame volontairement honteux en affirmant « qu’ils sont déjà là, dans nos quartiers, dans nos institutions, dans nos bureaux de vote avec des listes communautaires » ;
  • Lundi, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin assumait un inquiétant virage autoritaire en déclarant vouloir dissoudre le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) ;
  • Le même jour, Gérald Darmanin (encore) annonçait fièrement, contre tout principe républicain, des opérations lancées contre « des dizaines d’individus pas forcément en lien avec l’enquête » sur le meurtre de Samuel Paty, mais « à qui nous avons envie de faire passer un message » ;
  • Mercredi, Gérald Darmanin (décidément !) créait une polémique de toute pièce en se disant « choqué par la présence de rayons de « cuisine communautaire » dans les supermarchés « généralistes » » ;

Gérald Darmanin, Bruno Retailleau… Depuis une semaine, ils saturent les plateaux de télévision et multiplient les amalgames choquants, les fausses polémiques et les attaques puantes pour attiser la haine entre les Français·es et faire avancer leur agenda politique d’extrême-droite. Ils sont cyniques. Ils sont décomplexés. Ils sont organisés. Leurs paroles ont des conséquences dramatiques : dimanche dernier, deux femmes de confession musulmane ont été poignardées sur le Champ-​de-​Mars à Paris, dans l’indifférence générale.

Il est temps de riposter. De dire « Stop à cette chasse aux personnes de confession musulmane dans les médias ! ». Dans les semaines qui viennent, on propose de vous coacher pour renverser la tendance et imposer ensemble nos valeurs de solidarité, d’inclusion et de diversité.

Il y a tout juste un an, nous étions plus de 40 000 personnes réunies à Paris pour dénoncer l’islamophobie. Nous avons la force du nombre, organisons-​nous pour gagner. Rejoignez maintenant la mobilisation pour montrer que nous sommes un bloc inébranlable et recevoir les prochaines actions !

~ ~ le mouvement

135 260 membres pour défendre le bien commun, faire pression sur les décideurs, et gagner des batailles dans la loi et l'opinion