🇫🇷 En France, une femme a droit à un congé maternité de 16 semaines, dont 8 obligatoires.

🐇 Un homme, lui, n’a droit qu’à 11 jours facultatifs.

⚖️ À compétences égales, un employeur est donc fortement incité à recruter un homme plutôt qu’une femme.

🐢 Par ailleurs, les femmes étant les seules dont la vie professionnelle est fragmentée, elles progressent moins vite dans leur carrière.

🐣 Pour les pères, c’est très souvent le sentiment d’être relégués au second rang et de manquer la « rencontre » avec leur enfant.

🛀 L’inégalité du congé postnatal renforce aussi une mauvaise répartition des tâches ménagères. Pendant les premiers mois de l’enfant se créent en effet des automatismes : aujourd’hui encore, les mères réalisent 71% du travail domestique.

Malheureusement, le gouvernement fait la sourde oreille à ces arguments, en s’opposant par exemple au projet de directive européenne sur le sujet et en refusant que le congé soit obligatoire pour le deuxième parent.

💰 Le principal argument avancé est celui du coût, pourtant trois fois moins élevé que la réforme de l’ISF.

Pour une réelle égalité entre les femmes et les hommes et l’avenir de nos enfants, demandons au gouvernement d’instaurer un congé paternité oligatoire pour le deuxième parent et de même durée que pour le premier.