Alors que le mouvement pour le climat n’a jamais été aussi fort en France, les sondages montrent que les moins de 35 ans, comme les sympathisants écologistes, vont s’abstenir 35% de plus que le reste des Français. Pourtant, dans les 5 ans qui viennent, nous avons cruellement besoin d’élire des défenseuses et des défenseurs de l’environnement au Parlement Européen, pour appuyer sur les bons boutons, empêcher les projets les plus polluants et gagner des batailles essentielles.

Engagez-​vous à aller voter pour le climat le 26 mai, et à motiver vos proches à le faire !

Vous êtes perdu·e ? Comparez le bilan écolo des différents candidats au Parlement Européen.

→ L’Observatoire du Réseau Action Climat

Le comparatif de Bloom sur la pêche électrique

Le récap de Libération

Le bilan du Monde